02.05.2019 | Lesley Kiernan

Ceci est la troisième partie de notre série dans laquelle Pauli KEINONEN, Directeur technique pour MagiCAD chez MagiCAD Group, traite du potentiel des applications de RV et de RA dans le cadre de la conception MEP et du rôle central joué par la méthodologie BIM dans leur adoption.

Dans la première partie, nous avons vu l’importance que revêt l’utilisation de données de produit exactes et complètes.
Dans la deuxième partie, nous nous sommes intéressés au passage de Revit à la RV et avons examiné quelques-uns des principaux avantages des applications de RV.

Les promesses de la réalité augmentée pour les projets de construction en passe de devenir une réalité

À de nombreux égards, la réalité augmentée permettra de réaliser le plein potentiel de la BIM grâce à la possibilité d’accéder aux données en temps réel relatives à des emplacements spécifiques du bâtiment.

« Pour pouvoir bénéficier pleinement des avantages potentiels de ces avancées, les systèmes de réalité augmentée doivent encore être améliorés afin de parvenir à une mise en correspondance plus fiable des détails spécifiques du modèle BIM du bâtiment et des coordonnées spécifiques. Mais le secteur devrait remédier à ce problème assez rapidement. L’une des restrictions existant actuellement est également toujours la puissance de traitement des dispositifs de RA eux-mêmes, les données spécifiques aux emplacements devant idéalement être mises à jour en temps réel sur la base du modèle BIM lors du déplacement d’un emplacement à un autre », explique Pauli KEINONEN.

« Lorsque la vue en RA des systèmes du bâtiment pourra être mise à jour en temps réel, cela représentera également une avancée en termes d’utilisation de la dimension temporelle de la BIM. Non seulement l’installateur verra où installer la canalisation, mais il verra également quelles sections devront être installées en premier, par exemple pour tenir compte des installations qui seront effectuées lors de la phase suivante », poursuit Pauli KEINONEN.

« Il sera également possible d’utiliser ces informations dans le cadre de la planification du projet, l’avancement des installations pouvant être suivi en examinant comment les choses devraient apparaître dans la réalité par rapport à une phase spécifique du projet dans le modèle BIM. Par exemple, lorsque certaines installations sont planifiées pour être réalisées avant midi, la phase de travail réelle peut facilement être comparée à la phase planifiée à l’aide d’un modèle BIM, qui inclut la dimension temporelle », explique Pauli KEINONEN.

Donner vie aux systèmes MEP du bâtiment dans le cadre de la gestion des installations

Enfin, lorsque le modèle BIM du bâtiment peut être relié de manière efficace aux capteurs intelligents qui équipent aujourd’hui les systèmes MEP de nombreux bâtiments, le plein potentiel de la RA peut également être réalisé dans les domaines de la maintenance et de la gestion des installations.

« Les prix de ces types de capteurs ont baissé et on en trouve désormais dans de nombreux systèmes. Lorsque le modèle BIM est relié à ces capteurs via l’Internet des objets, il est possible d’effectuer un suivi en temps réel des données relatives au fonctionnement des différents composants des systèmes MEP. Par ailleurs, les capteurs peuvent envoyer des notifications lorsque des opérations de maintenance sont nécessaires. Par exemple, lorsqu’un capteur détecte que l’intensité de l’éclairage d’une pièce particulière a baissé, il peut avertir le personnel de maintenance, qui viendra alors résoudre le problème de manière proactive avant que le luminaire ne cesse de fonctionner complètement », explique Pauli KEINONEN.

« En même temps, la RA peut aider le personnel de maintenance à localiser facilement l’appareil concerné en lui indiquant l’emplacement de celui-ci. De la même façon, dans le cas d’une vanne de réglage d’une tuyauterie, par exemple, la RA peut fournir au personnel de maintenance toutes les spécifications relatives au produit dont il a besoin, des données en temps réel – fournies par les capteurs – sur le fonctionnement actuel de la vanne et même des conseils sur les réglages optimaux de la vanne », ajoute Pauli KEINONEN pour conclure.

Vous pouvez relire toutes les parties en cliquant sur les liens ci-dessous :
Partie 1 – Importance des données des produits.
Partie 2 – Des projets Revit à la réalité virtuelle.
Partie 3 – La réalité augmentée au service de la gestion de projet et des installations.

S’abonner à notre newsletter

First Name*
Last name*
E-mail*
Company*
Je travail pour un…*
Country*

Vos informations sont traitées en confience et en accord avec notre politique de protection de la vie privée

Archiver

Catégories